Accompagnement à la VAE : Apt et l’Isle-sur-la-Sorgue

Accompagnement à la Validation des Acquis de l’Expérience

Un diplôme obtenu par VAE a rigoureusement la même valeur et le même statut qu’un diplôme obtenu par le passage en formation.

DE QUOI S’AGIT-IL ?

La Validation des Acquis de l’Expérience (décret du 24 avril 2002) est un dispositif qui permet à toute personne de faire reconnaître les acquis issus de son expérience pour obtenir tout ou partie d’un diplôme ou titre professionnel en rapport avec son expérience salariée, non salariée, bénévole ou de volontariat, d’une durée minimum d’un an, en continu ou en discontinu.

C’est un droit individuel et ouvert à tous, sans restriction d’âge, de niveau d’étude, de nationalité ou de statut (salarié, non salarié, demandeur d’emploi, etc.).

Tous les diplômes inscrits au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) sont concernés.

QUELS SONT LES OBJECTIFS ?

► La VAE concerne toute personne désireuse :
De se qualifier ou de se professionnaliser.
De valoriser son parcours.
D’évaluer ses compétences.
D’évoluer dans l’entreprise.
De se positionner sur le marché de l’emploi.

Pour l’entreprise : 
C’est l’occasion d’optimiser la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, de favoriser l’évolution des carrières et la mobilité professionnelle.

COMMENT SE DEROULE UNE VAE ?

Demande de recevabilité :
Le candidat doit déposer sa demande de VAE, appelée « dossier de recevabilité », (ou livret 1) à l’autorité ou à l’organisme qui délivre le diplôme, le titre ou le certificat de qualification, dans les délais et les conditions que celui-ci a fixés.
L’autorité ou l’organisme se prononce alors sur la recevabilité de la demande du candidat après avoir vérifié que les conditions sont remplies.

Constitution du dossier de validation (DP ou livret 2) :
C’est un travail écrit qui, dans tous les cas de figure, est demandé à ce stade de la démarche. Il s’agit de la description et de l’analyse de l’expérience professionnelle du candidat.

Examen du dossier :
La demande de validation est soumise à un jury dont la composition garantit une présence significative de professionnels (au moins 25%).
L’évaluation du jury se fonde sur ce dossier et, sur un entretien avec le candidat ou sur une mise en situation professionnelle, réelle ou reconstituée.

Décision du jury :
La décision du jury est notifiée, par courrier.
La validation peut être totale ou partielle.

LE FINANCEMENT

Le financement est entièrement pris en charge :

Pour le salarié :
Dans le cadre du CPF.
Dans le cadre du Plan de Formation.
Dans le cadre d’un congé VAE.

Pour le demandeur d’emploi :
Dans le cadre du CPF.
Par le Pôle Emploi, sous condition de prescription.

AIDE A LA DEMANDE DE RECEVABILITE ET ACCOMPAGNEMENT AU DOSSIER DE VALIDATION

► L’ANPEP propose une aide à la demande de recevabilité et une prestation d’accompagnement pour les VAE des certifications suivantes :

Diplômes relevant du secteur sanitaire et social.
Titres professionnels.

► Lors d’un premier entretien individuel, l’ANPEP peut vous aider dans la constitution et la vérification de votre demande de recevabilité : choix du diplôme, vérification des pré-requis, collecte des justificatifs…

► Dans un deuxième temps, un accompagnement individualisé, propose un soutien technique et moral tout au long du travail de réflexion et d’écriture exigée lors de la constitution du dossier de validation.

► Il consiste à :
Un soutien à la formalisation de l’expérience à valider.
Un apport méthodologique (appropriation du référentiel de compétences, identification des situations de travail, support à la rédaction…).
Une préparation à l’entretien avec les membres du jury.

► L’accompagnement est d’une durée de 24 heures, réparties entre des séances de face à face, des échanges mails et du temps de travail rédactionnel personnel.

►Il peut être effectué durant ou hors temps de travail pour les salariés.

► Il est réalisé par des formateurs et intervenants qualifiés et formés à la VAE.